Self-care : 5 piliers pour vivre et évoluer

Plus que jamais le « self-care » est au cœur de notre quotidien. Chaque jour, je reçois de nombreux témoignages de femmes qui ont perdu le lien vers elle-même et se sentent de plus en plus déconnectée d’elle-même, de leur vie, de leurs actions et de leurs rêves. Le « self-care », se prendre en charge, prendre soin de soi, est souvent le premier pas vers quelque chose de plus grand.

Le self-care comment t’y prendre

Tu te demandes probablement c’est quoi le « self-care », et je ne te suggère que trop de lire cet excellent article super complet sur RTL-girls mais en gros c’est notre capacité à prendre soin de nous-même : santé, développement personnel, financièrement, etc… Combien d’entre-nous offrons et aidons les autres (notre entourage) sur ces différents points tout en laissant le plus important de côté : nous-même.


« Nous devons trouver notre voie intérieure, nous devons poursuivre nos rêves, nous devons dire « je peux le faire moi aussi » et nous devrions être autorisées à le faire. » Glenn Close

Cette prise de conscience que nous même en tant qu’individu nous avons aussi le droit à tout ceci ne nous met que trop crument face à notre réalité des choix dans notre quotidien. Il y a 2 ans maintenant, je ne vivais plus pour moi, je vivais pour mes enfants, mon mari, ma famille, mes amis. Le retour à la réalité a été brutal. Je dois aussi prendre soin de moi :

  • me créer une carrière avec laquelle je suis à l’aise expatriée mais aussi dans laquelle je grandis
  • prendre soin de mon corps
  • prendre soin de mon cœur
  • développer ce dont j’ai envie.

Travail personnel

J’ai alors travaillé (oui oui je parle bien de travail, mais un travail personnel) sur moi et tout ce que j’avais caché dessous le tapis des autres obligations et montagnes Himalayennes de devoirs que je me créais. Évoluer enfin vers une vie dans laquelle j’ai appris à prendre soin de moi. J’ai rapidement compris que le développement du self-care pour moi se passerait par une vie

  1. plus douce et slow
  2. avec moins de superflu
  3. plus heureuse
  4. dans laquelle je suis le centre de mon attention
  5. enrichissante

À mes yeux, ce sont les 5  piliers de bases qui te permettront de développer ton « self-care » et ceci n’est que le début de ton évolution.

Vivre slow

Dans cette série de podcasts audio, je t’explique et t’outille pour que tu prennes le pouvoir dans ta vie sur le temps. En prenant ce pouvoir en mains, tu vas pouvoir ralentir, prioriser ce qui a son importance et vivre pleinement chaque instant. Vivre slow est un état d’esprit. Avant, je rushais pour tout dans ma vie : partir au travail, aller à l’école, marcher dans la rue, faire l’épicerie, créer, manger. Mais concrètement je ne profitais de rien et était rarement présente dans ma tête bien que mon corps soit là. Je lutte constamment mais de moins en moins contre mon esprit pressé. La pleine conscience et vivre slow sont devenus ainsi des piliers de mon self-care.

Vivre minimaliste

Ces dernières semaines, sur Netflix, tu n’as pas pu passer à côté de cette série événement avec Marie Kondo qui aide des familles à retrouver leurs « étincelles de joie » (sparkle of joy) en leur faisant faire du ménage par le vide. Bien que cette série passe trop rapidement dessus certains préceptes expliqués dans ses livres elle met en évidence un malaise de notre société : la place d’avoir a remplacé la place d’être et d’exister.

J’ai beaucoup aimé lire « L’art de l’essentiel » de Dominique Loreau. En réduisant nos possessions matérielles à l’essentiel, on devient plus heureux pour différentes raisons : moins d’entretien, moins de choix, moins de tout, moins de stress, moins de culpabilité et en laissant tout cela derrière toi, tu découvriras le vrai bonheur d’une vie plus minimaliste.

Vivre heureuse

Le self-care passe par le bonheur. Que ce soit sa quête ou le cheminement vers le bonheur, vivre plus heureuse est définitivement un des piliers du self-care. Si ton esprit est englué de pressions, et de pensées ou de sentiments négatifs tu auras du mal à être douce avec toi-même, tu auras du mal à te célébrer, à vivre pour toi. Pourquoi ? Ton esprit sera submergé par ces autres pensées. Vivre heureuse, s’épanouir te permettra de t’autoriser du temps pour toi.

Passer en premier

J’ai pris l’avion dernièrement, et je me suis rappelée de mon premier vol, quand l’hôtesse expliquait qu’en cas de dépressurisation de l’avion le parent devait se mettre le masque à oxygène sur soi avant de s’occuper de ses enfants. J’étais choquée. Maintenant je comprends, si je ne me mets pas le masque en premier je ne peux pas respirer et donc apporter mon aide autour de moi.

Le self-care c’est exactement ça. Comment puis-je apporter aux autres ce que je n’ai pas pour moi-même ? C’est comme souffler sur un moulin et attendre qu’il crée de l’électricité sans les branchements nécessaires : IM-POS-SI-BLE !

Se choisir et se faire passer en priorité dans certaines situations, c’est difficile, nos éducations judéo-chrétiennes nous ont appris à prôner le sacrifice, et la culpabilité. Pourtant, comment puis-je apporter mon amour au quotidien à mes enfants si je ne m’aime pas ?! Pour moi passer en premier, par exemple, c’est faire le choix délibéré de m’offrir du temps en solo plutôt que constamment avec ma famille. Dans ce temps en solo, hebdomadairement, je crée, je me connecte avec mes envies, mes besoins, mes réflexions.

Vivre l’enrichissement

La vie n’est pas figée. Pourtant notre apprentissage se finit bien souvent après nos études. Mais, il y a tellement à gagner pour soi-même, pour son propre développement à rester ouvert à l’évolution de notre savoir. Cette évolution peut passer par plein de choses différentes :

  • voyager,
  • prendre une formation,
  • lire (OUIIIIIII lire !),
  • voir des expositions,
  • visiter des musées,
  • se déconnecter des réseaux sociaux (oupsie c’est écrit)
  • observer la nature.

Et toi ? Penses-tu que ces 5 piliers sont les clefs pour prendre soin de toi et développer ton self-care ? As-tu besoin d’un petit coup de pouce dans ton cheminement personnel ? Je suis là pour cela avec le coaching !

Epingle maintenant et lit plus tard !

Crédit image Annie Spratt

Comments

  1. Knit Spirit

    Merci pour cette réflexion très intéressante. Je suis complètement d’accord avec toi pour ces 5 piliers. Il faut vraiment faire attention de ne pas s’oublier, c’est tellement facile de faire passer systématiquement les autres avant soi.

    1. Sophie

      Bienvenue Gaelle ! Parfois aussi faire passer les autres avant soi est une façon de « cacher sous le tapis » ce dont on a vraiment besoin/envie à cause de nos blocages internes. Ca peut être un vrai cercle vicieux…

Add A Comment