Le planner parfait pour t’accompagner en 2019

Tu te demandes probablement en ce moment entre les préparatifs de fin d’année et les finalités annuelles au travail, quel serait le planner parfait pour toi. Un planner, agenda, etc, qui te permettrait d’accomplir tes journées avec brio et d’avancer sereinement dans ton accomplissement personnel. Il est facile de se tromper et de ne pas se concentrer sur ce qu’on veut réellement. Alors je vais t’expliquer quel est pour moi et pour toi le planner parfait.

Une question de vocabulaire

Connais-tu réellement les différences entre tous les produits disponibles ? Je te propose un peu de terminologie pour t’aider à aiguiller tes choix et surtout savoir à quoi je fais référence.

Planner : un planner est un  journal quotidien pré-imprimé dans lequel tu as plusieurs mois : une vue mensuelle de chaque mois puis des weekly ou des daily selon ton choix. Il existe des planners reliés ou à disques, spirales, ou anneaux.

Agenda : c’est un carnet pré-imprimé relié avec une couverture souple ou rigide. Comme le planner tu as une vue mensuelle puis des weekly ou des daily. D’ailleurs la barrière est mince entre agenda et planner ^__^

Traveler Notebook (ou TN) : il s’agit d’une couverture souple en cuir ou en tissus, ou encore en plastique avec en son centre des élastiques. Ces élastiques permettent d’insérer des petit carnets (appelés inserts).

Bullet Journal : c’est une technique de planification et d’organisation développée par Ryder Caroll. Quand on te dit « j’ai un Bullet Journal » , ce qu’il faut comprendre c’est j’ai un carnet dans lequel je fais du « Bullet Journal ».

Disques : c’est un système de reliage de feuilles développé par « The Happy Planner » . Des disques colorés, disponibles en différentes tailles permettent de retenir les feuilles.

Anneaux :  En gros, il s’agit d’un classeur disponible dans les tailles standards : A5, A6, Personal… Tu peux avoir ou non les pages pré-imprimées dedans (faut bien lire le descriptif avant d’acheter), voici ce à quoi peut ressembler ce type de planner à anneaux.

Spirales : ce sont des spirales métalliques qui relient les feuilles. Les planners sont soit à spirales soit à anneaux.

Vertical : mise en page verticale dans une colonne.

Horizontal : mise en page horizontale dans une ligne.

Daily : c’est un terme anglophone qui signifie journalier. Un daily est une vue journalière d’une page.

Weekly : c’est un terme anglophone qui signifie hebdomadaire. Une weekly est une vue hebdomadaire d’une page (ou double pages).

Recherche planner parfait désespérément

Lorsque je travaillais en agences de com’ en tant que project manager, j’avais tout le temps un agenda, un agenda Moleskine noir (même plus précisément) avec une page dédiée à chaque journée dans lequel je gérais mes projets, mes clients, et mes tâches dans un système d’organisation pas mal proche du Bullet Journal.

Puis je me suis mise à travailler pour moi. Woot woot ! J’allais enfin pouvoir utiliser quelque chose à mon image : coloré, pailleté et vibrant. J’ai donc remisé mes vieux Moleskine et depuis je ne connais plus la « Planner Peace » (la paix du planner).

Ça a commencé fin 2017 avec le congrès à Bruxelles de la Planner Conférence Europe (PCE). Moi qui pensais en connaître un bon rayon sur les différentes marques et produits du monde de la papeterie, je me suis littéralement faite frapper par un tsunami d’abondance, d’idées et de créativité. Bref 48h après mon arrivée, je suis repartie avec :

J’étais convaincue que mon trésor empaqueté allait me permettre de m’organiser, de créer et d’affronter mes rêves de 2018 avec sérénité. Quelle erreur !

Enfin, le planner parfaitement imparfait

Je me suis attelée consciencieusement fin 2017 en tant que bonne élève à la préparation de mon nouveau planner pour ma nouvelle année. Le premier bémol est apparu rapidement : les semaines commencent le dimanche ! Pour moi pour qui le lundi a toute une symbolique ça n’augurait pas super bon. Puis j’ai englouti des heures de vidéos sur Youtube pour « m’inspirer » des décorations et des utilisations. Bref, j’ai utilisé jusque fin mars mon superbe planner ainsi. Puis, j’ai commencé à moins décorer, à moins le remplir. Car concrètement je n’avais pas le temps de passer des heures dessus, et puis le format ne me convenait que moyennement avec des dailies horizontales et une spirale métallique qui m’empêchait de profiter pleinement des pages (parce que j’écris tordu).

J’ai alors déménagé dans mon Traveler Notebook mon organisation et ma planification. Je me suis rendue alors compte d’une erreur fatale une fois de plus pour moi : la taille que j’ai choisi est bien trop étroite pour ma grosse écriture ! Rapidement, j’ai donné une autre fonction à mon TN, plus orienté scrapbooking et gestion de mon matériel.

Puis, j’ai investi finalement un petit carnet dans lequel j’ai préparé d’Août à Décembre en utilisant différents outils. J’ai vivoté ainsi ces derniers mois. Mais, c’était mon planner parfaitement imparfait.

Puis en 2019 ?

Je me pose cette question depuis plusieurs semaines. De nombreuses fois, j’ai mis dans mon panier d’achat différents modèles de planners, agendas et autres carnets. Comme chaque fois que je doute de mes choix, je rationalise :

  1. De quoi ai-je réellement besoin ? J’ai besoin de quelque chose de pratique, de déjà fait et de petit mais dans lequel je puisse écrire.
  2. Comment est-ce que je m’organise au quotidien ? To do-liste et time blocking sont mes maîtres mots, autrement dit, une utilisation verticale de mes dailies.
  3. Décoré ou minimaliste ? Je suis définitivement dans la liste des minimalistes parfois je peux ajouter un peu de couleurs pour m’aider mais rien de trop. Si j’ai le goût, je peux décorer une fois comme ça en passant mais pas au quotidien. J’aimerais le faire mais ce n’est pas une priorité pour moi dans mon organisation.

J’ai donc orienté mon choix vers :

  • du minimalisme
  • un format correct de page
  • des vues verticales des jours et idéalement sur une double page j’ai ma semaine

J’ai fini par trouver ce qui me convenait : un agenda avec des dailies verticales regroupant 1 semaine sur une double page et une vue mensuelle de chaque mois sur une double page. Bref j’ai fini par me commander le Moleskine 2019. Non non, ce n’est pas une blague, c’est définitivement THE agenda qui me convient.

Qu’ai-je appris de tout ceci ?

Et surtout que peux-tu retenir de 2 ans d’errance de planners ? Tout d’abord il faut ne pas écouter toutes les sirènes de la tentation qu’on peut subir. Ce n’est pas parce que un nouveau produit sort qu’il me convient et qu’il me le faut absolument. C’était mon erreur : je voulais faire comme les autres et que mon organisation se moule à celle d’autres.

C’est bien d’essayer plein de choses, mais ce qui est mieux c’est de tester selon ses besoins. Quand j’ai compris que j’avais besoin d’une visualisation verticale j’ai comme eu une illumination dans mon cerveau.

Il faut connaître ce qui marche pour soi et faire ses choix en conséquences : ce qui fonctionne pour unetelle ne fonctionnera pas forcément pour moi.

Le planner parfait n’existe pas, ma vie est un constant rodéo du quotidien, je ne dois pas culpabiliser qu’une semaine dans laquelle j’ai besoin de stretcher mes heures et mes planifications j’utilise mon planner/agenda/carnet différemment.

Ce n’est pas parce que je n’utilise plus un support pour mon organisation que je ne peux pas l’utiliser pour autre chose. Comme je fais beaucoup de scrapbooking et d’écritures ce sont des beaux supports.

Et toi ? Qu’est-ce qui accompagnera ta nouvelle année ?

Savoir s’organiser

Je te suggère l’écoute de cette playlist de podcasts pour te donner un coup de pouce pour que toi aussi tu gères ton quotidien comme une boss : bonne écoute !

Épingle cet article, lis-le plus tard !

Tu l’as peut-être remarqué mais tous les liens te mènent sur Amazon. Tu pourras certainement retrouver tous ces produits ailleurs, mais en cliquant sur ces liens tu supportes ma démarche de blogging, alors merci !

 

 

Add A Comment