image-confiance

Confiance en soi ou estime de soi ?

Dernièrement, je discutais avec une cliente pendant une de nos sessions de coaching de la confiance en elle. Au bout de quelques minutes, je me suis apperçue que ce qui était une évidence pour moi ne l’était pas pour elle et qu’elle mélangeait « confiance en soi » et « estime de soi« .

Est-ce clair pour toi la nuance entre les 2 ? Comment développer ta confiance en toi ?

Confiance en soi

La confiance en soi est une de ces notions intangibles. C’est une assurance qu’on a en soi, ou encore la foi absolue en soi de sa capacité à être, penser et réaliser quelque chose.

Par exemple, j’ai confiance en moi pour amener mes clientes à atteindre un objectif spécifique. Je sais que je peux le faire : j’ai les capacités mentales, les connaissances, l’expérience et la créativité nécessaires.

Un contre exemple pour moi serait que je n’ai pas confiance en moi pour chanter devant un public. Je sais que je ne peux pas le faire : je n’ai pas le sens du rythme, je n’ai pas les connaissances vocales nécessaires, je n’ai pas l’expérience (autre que chanter sous ma douche), et franchement ça ne m’a jamais tentée.

Les différents styles de confiance en soi

Il y a la confiance en soi absolue. Je dirais que cette confiance est une confiance de façade. Lorsqu’on pense être performant tout le temps et peu importe les domaines j’ai envie de lever un drapeau rouge et de dire attention, il y a un bug quelque part. On peut avoir foi en ses capacités de manière absolue jusque une certaine mesure. Nulle est parfaite et développer sa confiance en soi c’est avant tout se sentir mieux, mais aussi savoir qu’on ne sera jamais à 100% dans tout.

C’est une assurance qu’on a en soi, ou encore la foi absolue en soi de sa capacité à être, penser et réaliser quelque chose

Il y a la confiance en soi mesurée. C’est celle dont je te parle dans mes exemples ci-dessus. J’ai confiance en moi pour certaines choses et pour d’autres non. Et… c’est correct, c’est aussi le reflet de ma personne et de mes envies : chanter devant une foule n’a jamais été une priorité dans ma vie.

Il y a la confiance en soi globale. C’est plus générale et différent de celle qui est absolue. La globale est une somme de toutes les confiances en soi qu’on ajouterai une à une.

Par exemple sur une échelle de 1 à 1, je me noterai à 8/10 en globale, alors que pour chanter devant un public je serai autour de 3 et que pour accompagner des clientes en coaching je serai à 10.

Et toi ? Où se situerait ta mesure globale sur une échelle de 1 à 10 ?

Estime de soi

L’estime de soi est la valeur qu’on se donne soi-même. Cette valeur peut influencer nos pensées, nos actions et même nos plans de vie.

On parle d’estime haute, lorsque on se donne une très grande valeur. L’estime est dite basse lorsqu’on se donne une valeur faible.

Elle est basée sur un ensemble d’éléments résultants de nos expériences, de nos actions passées, de nos pensées passées et présentes.

L’estime de soi peut avoir une influence sur la confiance en soi. En effet il est fréquent que faible estime de soi, résulte dans une faible confiance. Le « je ne me donne pas une haute valeur » est souvent synonyme du « je ne suis pas capable » malheureusement, mais ce n’est pas une fatalité.

Développer ta confiance en toi

Evidemment développer sa confiance en soi n’est pas quelque chose de facile, sinon nous aurions tous une confiance en soi hautement développée et on vivrait au pays des Bisounours.

Développer ta confiance en toi va requérir plusieurs étapes, et beaucoup de temps. Je te propose de répondre aux questions ci-dessous pour t’aiguiller.

  • Est-ce une priorité pour toi ?
  • As-tu besoin de développer ta confiance en toi de manière générale ou granulaire ?
  • Comment te sens-tu dans ta vie en général ?
  • Quelle importance donnes-tu à ta personne versus les autres ?
  • Si j’avais une baguette magique à paillettes pour réaliser un de tes rêves quel serait-il ?
  • Qu’est-ce qui changerait dans ta vie si tu avais une confiance en toi élevée ?
  • Qu’aimerais-tu améliorer ou changer dans ton quotidien ?

Toutes ces questions sont celles que je te poserai si on travaillait ensemble sur un coaching ensemble, il y aurait certainement d’autres questions, aussi prends le temps de bien écrire tes réponses et d’y réfléchir sincèrement et sérieusement. Maintenant que tu as répondu à toutes ces questions, j’aimerais que tu ré-évalues ta note de 1 sur 10 que tu t’es donnée quelques paragraphe plus haut.

Que pourrais-tu faire aujourd’hui pour améliorer cette note ? Voici quelques exemples :

  • travailler plus sur soi
  • comprendre tes blessures psychologiques
  • t’aimer
  • apprendre des notions qui te donneraient la performance dont tu as besoin
  • te pardonner
  • être en paix avec soi et les autres
  • etc…

Partage-moi ta note en commentaire et n’oublie pas de me dire ce que tu vas mettre en place ou ce que tu as mis en place pour la développer !

Crédit image Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Pfiou… tu pointes à un endroit qui fait mal.
    Confiance en moi ? Souvent mise à rude épreuve depuis une dizaine d’années et déjà pas très solide auparavant.
    Il faut avouer que l’estime de moi est assez faible, vite ébranlée par un regard, un silence, un oubli…
    Dernier exemple aujourd’hui avec une copine qui a lancé sa maison d’édition (sans m’inviter à faire partie du comité de lecture ni comme correctrice) et mai tenant un atelier de « scriptothérapie ». Et m… j’ai vraiment raté le train en ne suivant pas la formation de graphothérapeute qui m’intéressait vraiment, où je me projetais (sauf pour l’âge auquel j’allais être diplômée.

    By Sophie Carcan • 31 Jan 2022
    • Ah désolée Sophie, je ne voulais pas piquer sur un bobo :S
      Pour avancer vers la confiance en toi, tu peux te demander en quoi le silence de ton amie dans son projet t’ébranle. Pourquoi es-tu chamboulée ? Est-ce une situation qui se répète souvent et si oui combien de fois et depuis combien de temps ? Enfin, tu pourrais te demander ce que tu pourrais faire pour que ce genre de situation te touche moins ou ne se répète pas. Par ex, parler franchement avec ton amie, définir tes attentes plus clairement (par ex « Hey copine, si tu lances ta boite d’édition, pense à moi pour XYZ tâches » plutôt que juste un « waw bravo de lancer ta boite d’édition, je suis fière de toi mon amie » peut faire toute une différence)…
      Bref c’est un gros sujet ! Courage, pense à moi si tu as besoin d’un coaching (tu vois ce n’est pas difficile ^^).

      By Sophie Roux • 31 Jan 2022
  • Wow, c’est pas un sujet traite fréquemment et je trouve que tu le fais tres bien!
    Merci et bravo pour l’article 🙂

    By Patrick • 17 Mai 2022