Comment fixer son prix ?

Question épineuse que celle de mettre un prix sur ces tarifs de blogueuse, car ça peut vous ramener à vos doutes et insécurités. Mettre un prix sur son travail c’est aussi mettre un prix sur la valeur de son travail et sur sa valeur en tant que personne. Dans ma vie passée de chargée de projets, une de mes taches était d’évaluer le coût des projets qu’ils ne soient que de quelques centaines ou de plusieurs centaines de milliers de dollars. Je vais vous expliquer ma botte secrète pour calculer mon coût !

Un prix n’est pas si compliqué à calculer

Un prix c’est finalement : un nombre d’heures à travailler X taux horaire.

Le nombre d’heure est défini en coupant chaque tache en la plus petite tache à effectuer et son nombre d’heures pour l’accomplir. Prenons l’exemple de faire un article sponsorisé avec une diffusion sur votre page Facebook (attention ça c’est le temps que ça me prendrait, ce n’est pas forcément le cas pour vous) :

  • recherche : 0.5h
  • écriture brouillon : 1h
  • prise de 4 photos : 0.5h
  • correction et validation client du brouillon (1 ronde de correction) : 1h
  • mise en ligne : 0.25h
  • création d’infographie Facebook + validation client (1 ronde de correction) : 2h
  • mise en ligne Facebook et gestion de communauté : 0.5h

Pour un total de 5.75h (je coupe mes heures en 15minutes = 0.25h), j’ai inclus mes échanges et modifications avec le client.

Achat de matériel

Souvent les marques vous enverront du matériel, ceci doit apparaître dans vos contrats avec elles. Si le matériel n’est pas inclus, et que par exemple on vous demande de faire un photoshoot pique nique, n’oubliez pas d’inclure l’achat des éléments indispensables (nappe, panier, fleurs coupées) + le montant des achats X 20%.

Un taux horaire juste

Le taux horaire actuel du SMIC en France est de 9,88 Euros net. Ça c’est le chiffre le plus bas sur lequel vous devez vous baser car le SMIC est le salaire minimal à payer en France par les entreprises. En tant que pigiste, auto-entrepreneur vous devez déterminer un taux horaire qui est juste et doit inclure :

  • vos charges* (location de lieu, frais divers dont assurance, mutuelle, …) en coût par heure
  • vos taxes (et oui il faut donner pour recevoir) en coût par heure
  • votre taux horaire minimum avec le quel vous êtes confortable

Vous ajoutez tout ceci et vous obtenez votre taux horaire juste. Vous le calculez une fois et c’est fini, c’est fait. Clap clap bravo ! Vous ne devez le modifier que si vous modifiez des paramètres (par exemple l’achat d’une nouvelle assurance, ou mutuelle).

Ceci est le montant le plus bas que vous devez proposer, vous devez absolument proposer un tarif horaire plus élevé et offrir une ristourne si besoin est.

*Note : j’ajoute ici un 5% du montant investi dans mon matériel : laptop, appareil photo, formations. Lorsque mon montant investi est remboursé je conserve ce 5% pour l’entretien de mon matériel.

L’option banque d’heures

J’aime beaucoup l’option banque d’heures. Votre client vous achète une banque d’heures et son utilisation peut s’étaler sur plusieurs mois et différents projets. J’aime beaucoup cette option car c’est transparent et parfait si par exemple une marque vous demande différents travaux fréquemment : ça vous évite de créer plusieurs contrats. Cette option est facile à mettre en place mais demande une relation de confiance avec votre client.

Je vous suggère pour la mise en place de :

  • rédiger un contrat
  • avoir une date de début et de fin
  • utiliser un outil transparent tel que un fichier excel de Google doc (le client n’a que un accès « lecteur »)
  • bien définir ce qui est inclus (votre taux horaire et quel genre de travail vous ferez : création de contenu, photos, retouches, communications avec le client)
  • bien définir ce qui est exclus (tout achat ou frais relatif à des déplacements par exemple)

Enfin, je vous conseille chaudement d’avoir un suivi transparent avec votre client en envoyant un email après chaque utilisation de la banque d’heure qui explique :

  • le projet accompli et son succès (voir « Communiquer comme une pro avec les marques » )
  • le nombre d’heures utilisées
  • le nombre d’heures restantes
  • le lien vers le google doc
  • le montant dû si vous avez du faire des achats sous forme de pièce jointe facture

Si vous vous posez des questions ou vous n’osez pas faire le premier pas pour devenir une vraie blogueuse pro, n’hésitez pas à me contacter, je suis sûre que je peux vous apporter mon aide.

Crédit photo Jess Watters

Comments

    1. Sophie

      J’espère que ça t’aidera Mario dans des questionnements de prix 🙂 Hésite pas à me poker si tu as des doutes !

Add A Comment